hypemeanseverything.

SUR-MESURE : COL DE VELOURS ET FIL-À-FIL

Figaroscope, semaine du 9 Septembre 2009

À Paris, une porte à pousser pour qui veut battre le pavé selon les règles des années 1950 à 1960 : celle de Michael Ohnona. Cet authentique tailleur sur mesure, dont les réalisations arpentent régulièrement le papier glacé de nos magazines de mode, l'avoue : «nos modèles d'élégance puisent le plus souvent dans ces années». Parmi les grands classiques : l'indémodable fil-à-fil de Sean Connery dans Goldfinger ou le bleu électrique près du corps «remis au goût du jour par OSS 117. Sans oublier le col en velours façon John Steed, qui a encore de beaux jours devant lui avec la réédition des Beatles». Compter de 900 à 1 200 € ainsi qu'un mois de délai.
Thierry Hilleriteau.

Articles de presse

MONSIEUR MAGAZINE, 04/09/2005

Grand comparatif sur la demi mesure et la grande mesure française, où Michaël Ohnona figure parmi Lanvin, Guilson ou encore Brioni. En kiosque.

ZURBAN, 25/05/2005

« Si l’habit fait le moine, il est évident que le costume fait l’homme… Michaël Ohnona, ancien fripier, ex de chez José Lévy et touche-à-tout de la mode le sait bien. Il vient donc d’ouvrir un atelier de demi-mesure, réservé aux garçons qui aiment l’élégance et la perfection mais qui n’ont pas les moyens de s’offrir de la grande mesure. Ici les costumes sont dessinés à la demande, conçus sur le client et coupés dans le tissu de ses rêves. Seule différence avec le luxe suprême des Maîtres-Tailleurs : ils ne sont pas entièrement montés à la main (à partir de 890 € le deux pièces). Musique classique en fond sonore, vieilles valises patinées, photos de grands du métier, cabine d’essayage surmontée de lourds rideaux et froissement de la pure laine, du cachemire ou de la vigogne… sont autant d’éléments qui aident les messieurs à se décontracter. Une fois à l’aise, comme dans des boudoirs pour dames, ils s’échangent quelques astuces vestimentaires toutes simples, se familiarisent avec les codes modernes de l’allure masculine et surtout osent papoter de leurs petits ou grands défauts. Ce passe-temps n’est donc plus exclusivement réservé aux filles… » [Zurban].

Edgar, 24/04/2005

« …Pour Hommes Extraordinaires ». Un tailleur pour homme, Michael Ohnona, ouvre ses portes rue de Marivaux. Est-ce une preuve de snobisme ou simplement de goût que de vouloir se faire sur soi un costume, un ensemble unique ? Trois mille tissus pour fabriquer en atelier, sur-mesure, les costume à la coupe et aux détails que vous aimez... »

Pen (Japon), 24/04/2006

Pen (Japon)

Journal de l'Association des Anciens Élèves d'Esmod (2001)

pourallerlahautfautcliquer